Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
petzi

petzi

Voyage autour du monde

Publié le par Petzi

Dernières navigations, avec un ciel dans tous ces états ! Notre tout premier poisson… enfin ! La remontée sur Kilada, la sortie de Petzi au chantier, c’est parti pour le nettoyage, le rangement, les travaux et les repas entre amis chez Takis et Christina (Sidorela) ! Voilà c’est la fin de la saison.

Le ciel dans tous ses états
Le ciel dans tous ses états
Le ciel dans tous ses états
Le ciel dans tous ses états
Le ciel dans tous ses états
Le ciel dans tous ses états
Le ciel dans tous ses états
Le ciel dans tous ses états

Le ciel dans tous ses états

Notre tout premier poisson, tout petit mais honnête juste assez pour nous deux!
Notre tout premier poisson, tout petit mais honnête juste assez pour nous deux!Notre tout premier poisson, tout petit mais honnête juste assez pour nous deux!
Notre tout premier poisson, tout petit mais honnête juste assez pour nous deux!

Notre tout premier poisson, tout petit mais honnête juste assez pour nous deux!

Notre remontée sur KiladaNotre remontée sur KiladaNotre remontée sur Kilada

Notre remontée sur Kilada

KiladaKilada
KiladaKiladaKilada
KiladaKilada

Kilada

La sortie de Petzi hors de l'eau!
La sortie de Petzi hors de l'eau!La sortie de Petzi hors de l'eau!La sortie de Petzi hors de l'eau!
La sortie de Petzi hors de l'eau!La sortie de Petzi hors de l'eau!
La sortie de Petzi hors de l'eau!La sortie de Petzi hors de l'eau!La sortie de Petzi hors de l'eau!

La sortie de Petzi hors de l'eau!

Les travaux de cette fin de saison :

Montage et collage de nos bancs en bois pour le carré extérieur

Pose d’une vanne trois voies pour nos toilettes et nettoyage des tuyaux sanitaires

Peinture du plancher de notre annexe avec bandes anti-dérapantes

Peinture de la lunette des toilettes et de son couvercle

Refait les joints d’étanchéité de nos coffres arrière

Entretien du moteur, vidange et changement des filtres, rinçage à l’eau douce, hivernage, changement du liquide de refroidissement, nettoyage de la calamine du coude d’échappement, démontage du cardan pour prise de mesure pour l’installation d’un alternateur d’hélice

Essaie de notre bâche extérieure, installation des élastiques et crochets

Nettoyage et imprégnation de notre annexe

Les travaux
Les travaux
Les travaux
Les travaux
Les travaux
Les travaux
Les travaux
Les travaux
Les travaux
Les travaux
Les travaux
Les travaux
Les travaux
Les travaux
Les travaux

Les travaux

Les repas du soir  entre amis chez Takis et Christina
Les repas du soir  entre amis chez Takis et Christina
Les repas du soir  entre amis chez Takis et Christina
Les repas du soir  entre amis chez Takis et Christina

Les repas du soir entre amis chez Takis et Christina

Cette année nous aurons fait 1126 miles en mer et nous avons : mis le cap sur Eube, passé le pont de Chalkis,  été dans le golfe de Volos, visité les météores, navigué dans les Sporades du Nord, fait route sur Psara, Chios, pour nous rendre jusqu’en Turquie, fait nos premières navigations de nuit,  fait le tour d’Andros, mis les voiles jusqu’à Syros,  tiré des bords jusqu’à Kithnos, nous nous sommes posé avec les amis à Ermioni, nous avons pêché notre premier poisson, et nous voilà de retour à Kilada.

 

Voir les commentaires

Publié le par Petzi

Kythnos se trouve au Sud de Kéa et à l’Ouest de Syros, nous avions déjà fait une escale l’année passée. Cette année nous nous sommes arrêtés à trois endroits différents. Nous avons choisi de nous poser à Ormos Lousa, petite baie aux eaux cristallines qui se situe au Sud-Ouest d’Agios Stefanos. Sur la presque-île qui se situe au Nord de la baie se dresse une très jolie petite chapelle typique de style cycladique.

 

KithnosKithnosKithnos
KithnosKithnos
KithnosKithnosKithnos
Kithnos
Kithnos
Kithnos
Kithnos
Kithnos
Kithnos
Kithnos
Kithnos
Kithnos
Kithnos

Puis nous avons mis le cap sur Loutra, avec son port bien abrité du meltem et ses sources d’eaux chaudes. Un bon coup de vent était annoncé pour le lendemain.

Ayant vu que le port était petit nous sommes arrivés de bonne heure pour pouvoir être sûr d’avoir de la place. Nous avons bien fait, le soir même le port était plein... le lendemain l’arrivée des bateaux fût incessante avec des bateaux dans tous les sens même au niveau de l’enrochement mouillés sur ancre et amarrer aux rochers. Trois rangées de bateaux pour chaque bateau à couple !

Des bateaux ont dû aller mouiller à Órmos LOUTROU, je suis allée me promener le matin pour voir il y en avait de partout, ils avaient dû s’amarrer à terre avec de très longues cordes. On n’avait jamais vu autant de bateaux dans un si petit port, et le jour suivant c’était pareil ! IMPRESSIONANT !

 

KithnosKithnosKithnos
KithnosKithnos
KithnosKithnosKithnos
KithnosKithnos
Kithnos
Kithnos
Kithnos
Kithnos
Kithnos
Kithnos
Kithnos
Kithnos
Kithnos
Kithnos
Kithnos
Kithnos
KithnosKithnos

Les sources d’eaux chaudes se trouve au bout de la plage, un canal étroit emmène l’eau chaude jusque dans un petit bassin en pierre circulaire, juste de quoi faire trempette, mais c’est très agréable. Un établissement thermal permet de prendre des bains d’eau chaude et spa.

 

Kithnos

Nous avons profité également pour prendre le bus pour visiter la Chora, et nous sommes redescendu à pied. Le village était désertique, l’été arrivant à sa fin, la journée tout est fermé. Nous avons quand même trouvé un bar ouvert pour se désaltérer ! La balade dans la campagne aride était très sympathique.

 

Kithnos
Kithnos
Kithnos
Kithnos
Kithnos
Kithnos
Kithnos
Kithnos
Kithnos
Kithnos
Kithnos
Kithnos
Kithnos
KithnosKithnosKithnos
KithnosKithnos
KithnosKithnosKithnos

Après trois jours nous quittons ce joli port de Loutra pour passer sur la côte ouest et nous sommes arrêtés dans le très beau mouillage Fikiadha, fermé à l’ouest par une bande de sable reliant l’îlot Ay Loukas à Kithnos et formant une petite baie arrondie nous offrant un décor paradisiaque. Nous sommes allés nous promener sur ce petit îlot où est perché une jolie chapelle et au milieu d’une végétation aride, des murs en pierre dessinent des parcours improbables, royaume des chèvres et des moutons.

 

Kithnos
Kithnos
Kithnos
Kithnos
Kithnos
Kithnos
Kithnos
Kithnos
Kithnos
Kithnos
Kithnos
Kithnos
Kithnos
Kithnos
Kithnos
Kithnos
Kithnos
KithnosKithnos
Kithnos
KithnosKithnosKithnos

Au fond de la baie de Kolona il y a une source d'eau chaude, quand nous sommes arrivés la baignoire avait bien diminué de grandeur comparé à l'année passé, Thierry et Bruno nous on ragrandit le petit bassin. sous l'œil attentif de Martine et Marie-France.

 

Pour le ravitaillement, avec nos copains d’Ulysse nous avons fait un saut de puce un matin jusqu’à Mérachia car à Loutra c’était trop cher, ils vous vendent leurs marchandises une fois et demi voir deux fois plus cher. Et depuis Fikiadha ce n’est vraiment pas loin !

 

Nous avons quitté l’île de Kithnos au lever du soleil, c’est à chaque fois féérique !

 

Voir les commentaires

Publié le par Petzi

Syros, entre Kythnos et Mykonos, est le chef-lieu des cyclades. La chora d’Ermoupolis est la capitale administrative des cyclades.

Sur cette île nous avons fait deux escales, la première dans la baie de Mega Lakkos, endroit très paisible situé au Nord-Ouest de Syros. Un Grec, venu à pied de nulle part pour se baigner dans cette baie isolée, mais avec un splendide coucher de soleil, est venu à la nage jusqu’à notre bateau pour discuter. C’est un enfant de l’île qui actuellement habite Athènes et qui revient sur son île natale pour les vacances. Nous savourons ces instants de partage !

 

SyrosSyrosSyros
Syros

Pour notre seconde escale nous avons ancré dans la baie de Finikas, qui est au Sud-Ouest de Syros, juste entre le port et la plage.

Au Sud de la baie vous avez le port militaire de Posidhonia qui est interdit au Yacht, mais vous pouvez mouillez au Sud-Est en limite de la zone interdite, cela peut être une bonne protection en cas de vent du Sud !

Finikas est très calme et nous avons fait de jolies balades, soit le long de la mer, soit dans la campagne.

Syros
Syros
Syros
Syros
Syros
Syros
Syros
Syros
Syros
SyrosSyros
SyrosSyrosSyros
SyrosSyros
SyrosSyros
SyrosSyrosSyros
SyrosSyros
Syros
Syros
Syros
Syros
Syros
Syros
Syros
Syros
Syros
Syros
Syros
Syros
Syros
Syros

Voir les commentaires

Publié le par Petzi

Andros est située entre les îles d'Eubée et Tinos, c'est l'île la plus septentrionale de l'archipel des cyclades, aussi l'une des plus vastes et des plus verdoyante. Très fertile, elle possède des vignes, des oliviers, des vergers et des forêts vastes, ainsi que des montagnes, de très belles plages et de très belles criques !

Nous y avons fait plusieurs haltes, tout d’abord Batsi, petit bourg charmant situé quelques miles plus bas que le port principal de Gavrio. C’est un endroit très prisé des touristes en été. Nous nous sommes ancrés dans la baie juste à côté du port, face à la plage à la limite des bouées des nageurs. Bonne protection du meltem. Nous avons fait la connaissance du coiffeur du village, un arménien qui a épousé une grecque et qui s’est installé à Batsi voilà bien des années. Nous avons trouvé cet endroit fort sympathique.

Andros
Andros
Andros
Andros
Andros
Andros
Andros
Andros
Andros
Andros
Andros
Andros
Andros
AndrosAndros
Andros

Ormos Plaka petite baie située au-dessous d’Ak Zagora. On mouille par 2 à 4 m. Plaka était un ancien lieu de rencontre pour les pêcheurs de la région.  Dans le passé, il y avait beaucoup de « cabanon » de ces pêcheurs qui peuvent être vus aujourd'hui près de la plage de sable fin.

 

Sur un plateau à Ak Zagora se trouvent les ruines de l'antique Zagora, une ville fortifiée de l'époque géométrique, fouillée dans les années 1970.

Andros
Andros
Andros
Andros
Andros
Andros
Andros
Andros
Andros
Andros
Andros
Andros
Thierry qui reconstruit le mur.... hihihihihihihihihiThierry qui reconstruit le mur.... hihihihihihihihihiThierry qui reconstruit le mur.... hihihihihihihihihi
Thierry qui reconstruit le mur.... hihihihihihihihihi

Thierry qui reconstruit le mur.... hihihihihihihihihi

Andros
Andros
Andros
Andros
Andros
Andros
Andros
Andros
Andros
Andros
Andros
Andros
Andros
Andros

Puis comme le vent allait tourner plein Sud nous avons profité de passer de l’autre côté de l’île d’Andros, ce qui est assez rare en été car le meltem rend généralement la mer impraticable et les abris inconfortable voir intenable !

Nous jetterons l’ancre à Kothion, nous voulions nous mettre au port mais qu’elle fût pas notre surprise à l’arrivée, le port n’est absolument pas fini et casi impossible de si amarrer, les quelques places sont occupées par les pêcheurs et les bateaux locaux. Nous avons donc jeté l’ancre au fond de la baie, en face de la page à l’opposé du port !

 

Andros
AndrosAndros
AndrosAndrosAndros
Andros
Andros
Andros
Andros
Andros
Andros
Andros
Andros
Andros

Ensuite nous avons mis le cap sur Andros Kastro. Le port se situe à l’opposé de la ville, près d’une usine d’électricité. Nous nous sommes amarrés au bout du quai. La première nuit c’était parfait, le soir suivant le vent du Sud c’est levé est le port est devenu intenable, il y avait beaucoup de ressac et les bateaux amarrés au quai faisaient l’ascenseur. Nous avons décidé de larguer les amarres et nous avons jeté l’ancre dans la baie, et nous avons dormi comme des bébés. La petite ville d'Andros est posée sur une crête rocheuse s'avançant dans la mer et se terminant par le kastro.

De chaque côté, d'étroites baies laissent entrevoir une mer d’un bleu vif et des plages de sable, c’est un très joli coin qui vaut le coup d’œil. La balade vous mène jusqu’à la place de la statue du marin inconnu d’où vous pouvez admirer le Kastro et son arche.

Andros
Andros
Andros
Andros
Andros
Andros
Andros
Andros
Andros
Andros
Andros
AndrosAndrosAndros
AndrosAndros
AndrosAndrosAndros
Andros
Andros
Andros
Andros
Andros
Andros

Voir les commentaires

Publié le par Petzi

Thierry rentrait en suisse pour une semaine pour fêter avec ses contemporains leurs 50 ans ! J’ai proposé de veiller sur notre Petzi à Porto Rafti ! Nous avions déjà fait cela l’année passé ! C’est une très grande baie bien protégée du Meltem, il y a des bateaux qui hiverne là sur des bouées ! J’ai eu droit à un gros coup de vent pendant 4 jours !

C’est aussi une très bonne halte pour faire les ravitaillements, la réserve de gaz, pour le plein d’eau on remplit bidons et bouteilles au robinet du quai vers les coast-guards.

Porto Rafti
Porto RaftiPorto RaftiPorto Rafti
Porto Rafti
Porto Rafti
Porto Rafti
Porto Rafti
Porto Rafti
Porto Rafti
Porto Rafti
Porto Rafti
Porto Rafti
Porto Rafti
Porto Rafti
Porto Rafti
Porto Rafti
Porto Rafti
Porto Rafti
Porto RaftiPorto RaftiPorto Rafti
Porto RaftiPorto Rafti

Nous avons profité, avant que Thierry rentre en Suisse, d’aller jusqu’à Athènes pour des amplettes pour Petzi. Nous avons pris le bus jusqu’à Markopoulo où nous avons pris le bus pour Athènes, puis nous avons été à différents endroit en métro jusqu’au Pirée et retour en métro jusqu’à Koropi, puis le bus pour Markopoulo puis Porto Rafti !

Porto RaftiPorto Rafti
Porto Rafti
Porto RaftiPorto RaftiPorto Rafti
Porto Rafti

Voir les commentaires

Publié le par Petzi

Nous avons traversé entre Psara et Karisto de nuit car il y 70 miles entre les deux! Nous sommes parti vers 16h de Psara et nous sommes arrivé à Karisto au levé du soleil! Nous avons eu une très belle navigation, sans devoir toucher les voiles. Thierry n'aura pris que 50 minutes pour se reposer un peu, après Marie-France  a pu dormir un peu plus.

Navigation de nuit et coup de vent à Karisto
Navigation de nuit et coup de vent à Karisto
Navigation de nuit et coup de vent à Karisto
Navigation de nuit et coup de vent à Karisto
Navigation de nuit et coup de vent à Karisto
Navigation de nuit et coup de vent à Karisto

Arrivé à Karisto, juste au levé du soleil nous avons préféré jeter l'ancre dans la baie en face de la plage! Après un bon petit déjeuné on est allé se coucher. A Karisto on dit que quand les nuages forme un chapeau sur le mont Ochi, cela annonce un gros coup de vent!

Le coup de vent on y a eu droit, pendant 4 jours coincé sur le bateau à attendre que ça passe! Au plus fort du vent entre 45 et 50 nœud de vent! Les deux bateaux ancrés devant nous ont décrochés. L'un de deux,  nous est arrivé dessus, heureusement il n'y a pas eu de gros dégâts, pour nous juste deux petites éraflures et pour lui, juste un chandelier plié et la filière arrachée, mais il a pu vite réparer une fois qu'il avait réancré! Le second bateau glissait et il a du maintenir son bateau au moteur jusqu'à se que ça se calme un peu et que son ancre recroche!

Navigation de nuit et coup de vent à KaristoNavigation de nuit et coup de vent à KaristoNavigation de nuit et coup de vent à Karisto
Navigation de nuit et coup de vent à Karisto

Voir les commentaires

Publié le par Petzi

Nisos OINOUSSA... une île hors du temps qui porte fièrement son passé, berceau des plus célèbres armateurs. Leurs fortunes colossales contribuent à entretenir le petit village et son musée maritime. Les îles Inousses sont un archipel comprenant une grande île et plusieurs petites îles. Elles sont situées à 3,5 Miles de la côte nord-est de l'île de Chios et environ 8 à 9 Miles de l'ouest de la Turquie.

A l’entrée de MANDRAKI, port de Oinoussa vous êtes accueilli par la petite sirène, Mère d’Oinoussa, protectrice des marins. Dans notre guide il était indiqué que vous pouvez vous amarrer cul à quai ou bien vous pouvez jeter l’ancre dans la belle anse du port naturel de Oinoussa, protégé par deux petits îlots. Nous avions choisi la deuxième solution, à peine ancré nous entendions siffler, nous avons pensé que c’était un maître-nageur bien acharné sur ses oies… et ben non, c’était pour nous ! Thierry est sorti pour voir ce qui se passait après une vingtaine de minutes que nous étions arrivés. Il prend les jumelles pour observer un homme qui avait l’air de nous faire des signes, c’était le garde côte qui voulait que l’on allume notre VHF… Une fois la radio allumée, il nous a dit qu’il était interdit de s’ancrer dans le port, qu’il nous fallait nous mettre à quai ! Une fois que nous étions bien amarrés il est venu nous demander d’aller à son bureau pour 18h avec les papiers du bateau, et pour payer la taxe ! Quand nous sommes allés vers lui il nous a demander notre prochaine destination, on lui a dit : « Psara », et là il nous demande d’aller saluer son papa qui travaille comme cuisinier sur l’île de Psara pendant la saison ! Le nom du papa Lucas et son fils s’appelle Georges, il nous a demandé si on allait se rappeler des noms…. Alors ça oui Georges Lucas on allait pas oublier ! Quand nous sommes partis à Psara nous avons tenu notre promesse et nous avons apporté les salutations de Georges à Lucas !

 

 

Oinoussa
OinoussaOinoussa

Oinoussa est une très jolie petite île, la visite du village est vite faite et la vue depuis l’église sur le port est superbe. Il y a beaucoup de monde en été, les armateurs y reviennent en vacances. C’est là aussi que nous avons eu droit au cinéma en pleine air juste derrière Petzi !

OinoussaOinoussa
OinoussaOinoussaOinoussa
OinoussaOinoussa
Oinoussa
Oinoussa
Oinoussa
Oinoussa

Voir les commentaires